Violette à Paris

11 octobre 2011

Tricot, le grand retour!

Je tricote peu, pour diverses bonnes ou mauvaises raison. Et pourtant j'aime bien ça. Mais ça prend du temps, or je suis toujours impatiente de voir le résultat, je n'aime pas le point arrière, etc...

J'ai trouvé la solution: il me faut des aiguilles circulaires! Adieu les coutures si rébarbatives, adieu le point envers quand il faut monter des kilomètres de Jersey, adieu les tricots avec tant de mailles sur l'aiguille qu'on n'y voit rien.

Tant qu'à être branchée, autant s'inscrire sur Ravelry, et puis acheter la fameuse laine Cascade Ecological Wool. Et là, je découvre le modèle Aidez. Même pas peur, enfin si un peu quand même. C'est du chinois! Je tente une traduction, cherche des glossaires, et c'est là que je tombe sur le KAL Aidez. Je m'inscris donc, et attention, je me mets la pression, ce pull doit être terminé dans moins de deux ans (temps de réalisation de mon pull précédent, même pas présenté sur ce blog).

J'ai dit adieu les coutures. Je tente donc le tricotage d'un seul tenant, avec le montage des manches sans couture. J'y crois à fond, je sais vraiment comment faire. On verra bien!

DSC02795

Etape 1: la pelote. Sans problème, sauf quand le fil s'emmèle juste à la fin ou presque!

DSC02793 

Etape 2: échantillon. Si si! Enfin, en même temps, si ça n'avais pas été, je n'aurai pas changé mes aiguilles pour autant. J'ai du 6, pas du 6,5...

DSC02794

Etape 3: le fameux jersey. Avec du point envers. Mais maintenant, comme le point endroit, je le fais en tenant le fil de la main gauche. C'est plus rapide, il y a du progrès.

A raison de 2 rangs par jour, y arriverai-je avant 2013?

Posté par Violetteaparis à 13:46 - Tricot - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Tricot, le grand retour!

    Courage courage ! Je ne suis qu'au milieu du dos, mais tu vas voir il monte assez vite ! Alors si en plus tu zappes les coutures, tu l'auras fini plus vite que tu ne le crois !

    Posté par Caro, 15 octobre 2011 à 10:42 | | Répondre
Nouveau commentaire