Violette à Paris

22 mars 2010

Saute moutons...

A force d'en parler, j'ai bien fini par la terminer, cette fameuse petite couverture. Foin de crochet ou de tricot, je n'en ai pas la patience. Et on se rapproche dangeureusement de la dead line...

Je me suis donc lancée dans une couverture réversible: une face polaire, une face cotonnade. La face en polaire est décorée de croquet et d'appliqués.

DSC01601 DSC01600

Quelques explications, sans être pour autant un tuto, si ça peut vous inspirer:

J'ai créé les appliqués avec un bon vieux crayon et une feuille de papier, puis j'ai scanné les dessins. Ca fait en même temps un support de coloriage pour la princesse...

Je ensuite transformé ces dessins en appliqués à l'aide du logiciel Stich Era Universal. Puis la machine a travaillé...

DSC01594 DSC01597

DSC01596 DSC01598

DSC01599

Ensuite, pour le montage, j'ai procédé de la manière suivante:

j'ai découpé un rectangle de polaire blanche de 80 * 100 et un rectangle de cotonnade blanche à poids de 68 * 88.

Sur la polaire blanche, j'ai marqué des repères pour les appliqués. J'utilise beaucoup le feutre auto-effaçable, mais comme il est auto-effaçable justement, j'ai pris mes précautions et utilisé cette fois un fil de bâti. Sinon, tout se serait effacé avant que je n'arrive à la fin.

Puis j'ai monté les appliqués. Contrairement à la fois précédente, j'ai préféré découper le tissu avant la pose. Pour reproduire le dessin sur le tissu de manière exacte, j'ai utilisé la machine. Je lui fait faire le dessin une fois sur la pièce à découper, puis une fois sur le tissu qui va recevoir l'appliqué pour en déterminer l'emplacement exact. J'utilise beaucoup la colle en bombe repositionnable, je trouve ça largement aussi pratique que le thermocollant double face. Une révélation!

Une fois les appliqués terminés, j'ai rajouté une broderie au point de chaînette. A la main, si si!

Puis j'ai replié les bords de la polaire blanche (1 cm puis 5 cm) pour façonner des onglets sur l'envers. Une fois les onglets piqués, j'ai glissé sous le rabat la cotonnade, puis j'ai piqué tout autour de la couverture pour maintenir le tout.

2010_03___Divers_Mars3

Sur le côté polaire, j'ai caché la piqûre par un croquet, posé, encore une fois, à la main!

Pour les onglets et l'assemblage des deux faces, je me suis inspirée du tuto de Fred, même si sur la polaire, on oublie l'utilisation du fer à repasser...

Mini-format, tu peux arriver, ta valise est prête!


Commentaires sur Saute moutons...

Nouveau commentaire